École

Découvrir

Collège

Découvrir

Lycée

Découvrir

Classes Préparatoires

CP ECAM CPGE Concours

Actualités

IMG_4419

La venue du Frère Superieur Général, Robert Schieler à Lyon

Le Frère Robert Schieler a rencontré les acteurs de la mission Lasallienne de la Délégation Centre-Est.


Cinquième jour de présence pour le Frère Supérieur Général Robert Schieler, le Frère Aïdan Kilty en responsabilité sur la région Europe-Méditerranée et le Frère Antoine Salinas notre remarquable traducteur basé à la communauté de Reims. Au programme de cette journée du 12 janvier 2018 visite de la maison de retraite de Caluire, rencontre des Chefs d’établissement de la délégation CENTRE EST accompagnés de sa déléguée de tutelle Monique Di Masso.


 

Accueilli au petit matin par le Frère directeur de la maison de retraite Jean-François Morlier a présenté avec cette réthorique impeccable dont lui seul à le secret le quotidien des 22 résidents de la maison. Un petit regard panoramique nous a permis de remarquer que ces Frères sont particulièrement en forme et que son doyen venait de fêter les 100 printemps ! Le secret ? Pour le Frère Jean-François il faut prendre son temps et ritualisées les journées (respect des horaires du déjeuner, de sommeil…) c’est sans compter la présence en permanence de personnels soignants médecin, infirmières et aides soignantes qui assurent le bon suivi médical de chacun.

Le Frère Robert Schieler a pris la parole afin de saluer, comme il l’avait fait auparavant à Blain et à Athis-Mons, l’investissement de ces Frères qui sont depuis plus de cinquante ans les architectes du renouveau. En effet, cette génération a vécu de grands bouleversement sur la direction à prendre de notre réseau et ont oeuvré pour garder un cap et évoluer dans un but unique pérenniser l’oeuvre de Saint Jean-Baptiste de La Salle. En cinquante ans, les Frères ont porté et partagé la gestion des établissements, les classes ont accueillis filles et garçon et enfin le réseau d’éducation c’est majoritairement féminisée. Le Frère Supérieur rentré en 1968 s’inspire de cette génération qui le guide quotidiennement dans sa mission à travers le monde, il se devait tout naturellement le saluer à la quarantaine de Frères venus de toute la région.

Brother Robert, a par la suite dévoilé les chantiers de 2018 à travers le monde et notamment l’évolution du projet fratelli travaillé depuis 2014. Il s’agit d’un projet porté par les Frères des Ecoles Chrétiennes et les Frères Maristes sur la mise en place de garderies, d’écoles pour les enfants de la rue sans famille basés aux frontières du Liban et de la Syrie, aujourd’hui six cents jeunes sont accueillis dans ces structures.

Le réseau international s’accroît également dans l’enseignement supérieur, un tiers des lasalliens dans le monde est un jeune étudiant et la marque La Salle rayonne aujourd’hui dans plus de 80 pays, pour la France, c’est une heureuse nouvelle le vatican vient de reconnaitre la Fondation La salle ! C’est une sacré avancée qui permet d’assurer en toute sérénité notre mission. Pour le Frère Robert nous avons besoin de bons modèles d’accompagnement, la connaissance ne suffit pas il faut qu’elle agisse avant tout dans le coeur et la fraternité en est la courroie de distribution.

La matinée s’est achevée autour d’un déjeuner précédé d’une belle célébration qui nous a amené à 14 h pour accueillir la délégation de Chefs d’établissement de la délégation EST pilotée par sa déléguée de tutelle Monique Di Masso. Nous avons pu lire non sans émotion la reconnaissance du Frère Supérieur envers la douzaine de Chefs d’établissement présents. La mission a changé, nos écoles répondent à différents niveaux de pauvreté et cette « ré-volution » dans la profession n’est pas sans causer quelques tracas. Toutefois l’histoire continue et c’est aussi grâce aux laïcs. S’en est suivi de questions/réponses qui nous ont conforté et «boosté» dans nos missions quotidiennes. Frère Robert a conclu par l’importance de préserver sa vie de famille et de s’octroyer ces fameux temps de silence qui permettent la prise de hauteur et le discernement sur la vie.

Dernier lieu visité, la délégation l’association ADOS (Association pour le Dialogue et l’Orientation Scolaire). Elle existe depuis 30 ans et accueille pas moins de cinquante jeunes par jour dans l’accompagnement aux devoirs. Dès la sixième, les collégiens peuvent confier, à des Frère, des laïcs, les difficultés rencontrées dans la journée durant la classe. L’association propose également un pôle famille, poste occupé par Malika qui accompagne avec conviction les familles dans les démarches administratives mais aussi dans l’organisation d’activités sportives et culturelles, un pôle informatique assuré par Romuald qui d’un clic dénoue toutes les misères du web, le pôle FLE (français langue étrangère) et enfin le pôle animation décrit par son directeur Laurent nouvellement nommé. Nous avons été subjugués par le rôle de cette association lasallienne et ces acteurs qui répondent avec coeur au projet éducatif de notre siècle.

Lionel Fauthoux